Club de Lecture Chrétienne

Club  de Lecture Chrétienne

La force d'aimer

Deux dates ont marquées la vie de Martin Luther King. La première c'est le 28 août 1963 au Lincoln Mémorial de Washington quand devant 250'000 personnes, il prononça son discours "I have a dream" et la seconde est celle de son assassinat le 4 avril 1968 à Memphis.

 

                 Martin Luther King.png

 

Relire son livre "La force d'aimer" après plusieurs années a été pour moi, très enrichissant.

Pour vous qui ne l'avez pas encore lu, j'ai relevé juste quelques extraits pour vous mettre un peu l'eau à la bouche. Comme il a été écrit dans la présentation du mois d'avril,  ce livre est un recueil de 17 sermons du pasteur King.

A chaque citation, je vous revoie donc au sermon en question.

 

Un Esprit ferme dans un coeur tendre :

" Dieu a les deux bras tendus. L'un est assez fort pur entourer de justice, l'autre assez doux pour nous embrasser de grâce."

"Il peut y avoir conflit entre homme de religion à l'esprit débile et homme de science à l'esprit fermé, mais non point entre science et religion."

 

 Non-conformiste transformé :

"Nous sommes appelés à être des hommes de conviction, non de conformisme, de noblesses morale, non de respectabilité sociales. Nous avons reçu ordre de vivre différemment et selon une fidélité plus haute."

"La plupart des hommes, et des chrétiens en particulier, sont des thermomètres qui indiquent ou qui enregistrent la température de l'opinion majoritaire, et non des thermostat qui transforment et règlent la température de la société."

 "Ministres de Jésus-Christ, avons-nous sacrifié la vérité sur l'autel de l'intérêt personnel et, comme Pilate, aligné nos convictions sur la demande de la foule ?"

"Si l'Eglise de Jésus-Christ doit retrouver sa puissance, son message et son retentissement authentique, elle doit se conformer uniquement aux demandes de l'évangile."

 

 Etre un bon prochain :

"Le samaritain était capable d'un altruisme dangereux."

"L'amour est pour l'humanité l'arme la plus puissante de transformation personnelle et sociale."

"Je ne puis ignorer le blessé sur le chemin de Jéricho, parcequ'il est une partie de moi-même et que je suis une partie de lui-même. Sa souffrance me diminue et son salut me grandit."

 

 L'homme insensé :

"Nous avons appris à voler dans les airs comme des oiseaux, à nager dans la mer comme des poissons, mais nous n'avons pas appris l'art simple de vivre ensemble comme des frères."

 

Trois dimensions d'une vie achevée :

"Celui qui a compris pourquoi il es fait doit tout mettre en oeuvre pour y parvenir."

 

Comment un chrétien voit le communisme :

"Il faut renouveler notre engagement à la cause du Christ. Il faut retrouver l'esprit de l'église primitive."

 

Ce ne sont là que quelques phrases relevées ça et là dans ce livre. Je vous encourage donc à les lire dans leurs contextes, et à puiser toute la force d'amer qui s'y dégage.

 

A bientôt, et que Dieu vous bénisse.

 

 

 



24/05/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 307 autres membres