Club de Lecture Chrétienne

Club  de Lecture Chrétienne

Barnabas, tu m'encourages !

Beaucoup de prénoms bibliques sont choisis par des futurs parents pour leurs enfants tels que, Paul, Jean, Aaron, Caleb, Elie et bien d’autres encore. Je n’ai pourtant jamais rencontré quelqu’un portant le prénom de Barnabas. Et pourtant quel beau prénom !

Pour certains, le point fort qui les caractérise cesse d’être un qualificatif et devient leur prénom et le vrai prénom est alors complètement oublié. Tel fut le cas de Joseph dont il est question dans le chapitre 4 du livre des Actes.

 

Barnabas 001

 

… un certain Joseph possédait un terrain. C’était un lévite originaire de Chypre ; les apôtres le surnommaient Barnabas, ce qui veut dire « l’homme qui encourage ». Actes 4 :36

Joseph signifie « IL (Dieu) ajoutera ». Son nom était lié à une certitude, à une promesse pour lui, mais voyant le don que Dieu lui avait confié, les apôtres décident de l’appeler : Barnabas, « celui qui encourage », « fils d’exhortation ». De « centré sur lui », il devint « tourné vers les autres ».

Dans ce livre, Maurice Decker nous retrace l’histoire de cet encourageur.

Je ne vous cacherai pas que j’ai mis du temps à entrer dans ce récit, mais une fois qu’on y est, on voudrait tous devenir des Barnabas, quelqu’un qui encourage, console, réconforte, secourt, soutient, protège, conseille … Un proverbe dit qu’on ne peut donner que ce qu’on a reçu, cet amour, cette consolation, ces encouragements que Barnabas prodiguait autour de lui, il les avait d’abord reçus de son Dieu.

 

Decker nous rappelle aussi que c'est la mission du Saint-Esprit que de nous soutenir, encourager et reconforter. Il est LE Consolateur.

 

Bâtir des ponts vers les autres, avoir un regard de grâce et un esprit d'équipe font partie des leçons que nous enseigne Barnabas au travers de sa vie et de son ministère.

 

Je ne saurais trop vous encourager à lire ce livre, à vous replonger dans la vie de Barnabas et à être ses imitateurs.

Je terminerai en vous mettant ci-dessous cet article de mon ami Olivier parue dans la Tribune de Genève le 15 septembre 2014.

 

 

Etes-vous un "encourageur" ?

  

Jackie Robinson est le premier athlète noir devenu joueur de baseball professionnel. Dès le début de sa carrière il a dû essuyer les huées de la foule. Un jour, alors qu'il jouait à domicile, il a commis une faute et les supporters se sont mis à le huer. Pee Wee Reese, un joueur blanc, l'a rejoint et s'est tenu à ses côtés. Il a mis son bras sur l'épaule de Robinson ; ils ont tenu tête à la foule. Les supporters se sont tus et le match s'est poursuivi. Plus tard, Robinson a dit que ce qu'avait fait Reese ce jour-là avait sauvé sa carrière ! 

Cette anecdote est proposée par l'excellente rubrique "pensée du jour" du site "top chrétien".

Encourager est un cadeau de Dieu. C'est aussi une vocation qui anime naturellement - ou devrait animer - toutes celles et ceux qui sont des disciples de Jésus. Soyons attentifs et réactifs : il y a sûrement dans notre environnement un "prochain" qui a besoin d'un bras ferme sur son épaule ou d'un mot doux et fort sur une blessure de son cœur.

Olivier Emery 

 

Où trouver ce livre?



21/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 430 autres membres